Actualités, conseils et témoignages pour entrepreneurs

L'actu des PME

Une sélection hebdomadaire de l’actualité presse et web du monde de l’entreprise.

Semaine du 19 mai : Revue de presse spéciale Europe.

 Le 25 mai auront lieu les élections européennes. Voici un tour d’horizon de ce qui pouvait s’écrire dans la presse web à propos des dirigeants de PME/TPE et de leur rapport à l’Europe. Un lien assez tendu qui laisse entendre beaucoup de sceptiques. L’Europe à une influence sur nos entreprises mais fait inquiétant, la plupart des dirigeants si ils trouvent cette influence négative, n’arrivent pas à cerner le fonctionnement de cette Europe qui impacte sur leur business. Tout de même qualifiée par certains de «belle idée » ou de « formidable projet », le portrait est vite nuancé par l’énumération des contraintes qui lui sont liées. Quelques initiatives cependant redonnent un peu de sens à ce que devrait être l’Europe pour les entrepreneurs, (non pas un frein mais un moteur), comme celle de Erasmus for Young Entrepreneurs. À découvrir dans cette revue de presse.

 

Programme des principaux partis : et en ce qui concerne les PME ? 

Dimanche 25 mai, les Français sont appelés aux urnes pour élire leurs députés européens pour une durée de cinq ans. Dirigeants de PME, afin de voter en toute connaissance de cause Chef d’entreprise.com dresse un état des lieux des propositions présentes dans les programmes des 6 principaux partis nationaux : Front de gauche, PS, Europe Écologie Les verts, UDI-Modem, UMP et FN. Voici extraites les grandes lignes de ces programmes. (les mesures point par point sur Chef d’entreprise.com.)

 

UDI-MODEM

Pour la première fois les deux partis centristes français s'unissent au sein d'une liste commune pour les européennes. Point majeur de leur programme: renforcer le rôle du parlement et réduire les disparités au sein de l'Union, notamment en terme de règles sociales et fiscales.

 

Europe Écologie Les Verts

Ardent militant de la construction européenne, Europe Écologie Les Verts souhaite une Europe plus juste et solidaire mettant sur un pied d'égalité grands comptes et PME. Pour cela, le parti fait la part belle à la transition écologique.

 

Front de gauche

Le Front de gauche revendique un programme de rupture avec l'Union européenne libérale, auteure des politiques d'austérité qu'il rejette. A défaut de changement, il appelle à la désobéissance pour exprimer son désaccord avec les derniers traités européens.

 

Front national

Pour booster la réindustrialisation de la France, le Front National entend protéger les PME françaises de "l'ingérence de Bruxelles". Les mesures phare du parti d'extrême droite s'inscrivant dans son programme « les PME/PMI d'abord ».

 

L'UMP

L'UMP ré-affirme son attachement au projet européen. Le parti définit plusieurs axes de priorité comme la protection des intérêts des entreprises européennes dans la compétition économique qui s'ouvre avec les pays émergents.

 

Parti socialiste

Pour accroître la croissance européenne, booster les projets de R&D et accompagner l'essor des PME innovantes, le parti socialiste entend déployer à l'échelle européenne la politique de redressement productif qu'il mène déjà dans l'Hexagone.

 

 

Les dirigeants de PME face à l'Europe : du scepticisme au mécontentement. 

Beaucoup d’articles sur le rapport des dirigeants de PME à l’Europe et une ligne directrice. L’Europe, selon un sondage réalisé auprès de 1003 entrepreneurs le 5 et le 17 mai, aurait un impact positif sur les activités des dirigeants de PME. Seulement, ces mêmes entrepreneurs auraient aussi du mal « à savoir réellement comment les institutions fonctionnent et de quelle manière la réglementation européenne oriente leurs activités » selon La Tribune.fr. Un fonctionnement encore mal compris et des sceptiques qui se rejoignent sur ce constat : l’Europe est considérée comme un handicap en matière d’emploi (61% des dirigeants de PME), en matière de fiscalité (61% des dirigeants de PME), et en matière de réglementations administratives (63%).

Pour Chef d’entreprise.com, le compte-rendu est moins mitigé. Plus recentré sur les dirigeants de TPE, cette Europe est source de nombreux mécontentements :

 

 

« (Elle) n'enraye pas le dumping social entre les états et ne défend pas efficacement son marché intérieur de la mondialisation (82 %). Elle serait également impuissante à protéger efficacement ses frontières contre l'immigration clandestine (84 %). À ces sévères constats s'ajoute celui sur la monnaie unique qui n'est plus perçue comme un atout que par 21 % des patrons de TPE (contre 70 % en juillet 2007), bien que la majorité (80 %) ne revendique pas un retour au franc. Ils affichent une certaine préférence pour un euro faible (66 %), de façon à privilégier les exportations quitte à subir une augmentation corrélative du prix des importations. »

 

L’émission radiophonique les « Patrons flingueurs » sur la radio des Entreprises instaure elle aussi le débat autour de l’action économique de l’Europe. Trois invités, Philippe de Portzamparc (Portzamparc Société de Bourse), Gilles Cibert (directeur de l’hôtel La Pérouse à Nantes) et Dominique Amirault (Le président de la FEEF, club d'entrepreneurs fournisseurs de la distribution), qui dressent à peu près le même constat. L’Europe même si elle est saluée comme une belle idée ou encore un « formidable projet » est aussi celle par qui arrivent les contraintes (fiscales, administratives). Un constat général qui fait indéniablement état des déçus de l’Europe.

 

 

L'Europe, celle par qui arrivent aussi les bonnes nouvelles ? 

Mais dans cet état des lieux assez critique se détachent des initiatives qui font consensus. Parmi elles, Erasmus for Young Entrepreneurs qui a été fortement relayée cette semaine notamment dans Business.Leséchos.fr de qui nous tirons nos informations.  

L’Erasmus for Young Entrepreneurs est une brillante idée qui permet à des jeunes créateurs d’entreprise (Vous envisagez de lancer votre activité sur la base d’un business plan viable, ou vous avez lancé votre propre entreprise depuis moins de 3 ans. Vous résidez à titre permanent dans l'un des 37 pays participants.) de partager la vie d’un chef d’entreprise européen. Une immersion dans un autre environnement, une manière différente d’apprendre et de confronter ses points de vues. Surtout la chance « de découvrir de nouveaux marchés, de rechercher des partenaires commerciaux potentiels et d'étoffer votre réseau ! »

Autre exemple, en Auvergne. L'Entreprise.L'Express.fr revient sur une initiative portée par la région Auvergne depuis 2006 et financée par des fonds européens : les résidences d’entrepreneurs. Un « coup de pouce » qui a permis à Anaïs Tortel  de devenir chef d’entreprise à seulement 23 ans.

« À Clermont-Ferrand, elle fabrique des bijoux fantaisie, à partir de bonbons, dans le cadre d'une "résidence" financée par la région et l'Europe parallèlement à ses études de commerce. Si elle a réussi, c'est en partie grâce à l'Agence régionale de développement des territoires d'Auvergne (ARDTA), qui l'aide en lui apportant un revenu mensuel fixe et une enveloppe de 3 000 euros pour couvrir ses frais de fonctionnement. Un financement tiré du fonds Feder de l'Union européenne. »

Un investissement largement rentabilisé puisque « pour trois millions d'euros investis par la région de 2006 à 2011, les installations d'entreprises ont rapporté plus de 47 millions. »

 

Une Europe qui, on le voit dans ces initiatives, peut aussi relancer l’économie à l’échelle locale. Dimanche 25 mai, nous dira comment les dirigeants de PME mais aussi des TPE (les plus grands mécontents de l’Europe) se sont positionnés.

 

 

En savoir plus :

Les Élections européennes comment ça marche ? Un mode d'emploi pour tout comprendre.

S’inscrire au programme Erasmus for Young Entrepreneurs.

 

 

Ecrit par mathilde le jeudi 22 Mai 2014

comments powered by Disqus

Le mot de l'auteur

"J'ai 34 ans et,  je dirige un cabinet de conseil destiné aux entrepreneurs et aux dirigeants de PME : RBMG Consulting."     Lire la suite…

RBMG l'agence conseil des PME

RBMG est un cabinet de conseil pour les PME et TPE dont la première agence a ouvert ses portes à Toulouse en 2007.    Lire la suite…

Voir RBMG

Nos archives

On vous recommande

Pour ne pas perdre de vue l'essentiel
http://www.voila-le-travail.fr

Pour le côté percutant
http://www.salauddepatron.fr

Pour la beauté de ses études
http://lemondedesetudes.fr

Pour la touche artistique
http://ugobagnarosa.fr