Actualités, conseils et témoignages pour entrepreneurs

L'actu des PME

Une sélection hebdomadaire de l’actualité presse et web du monde de l’entreprise.

Semaine du 28 avril : les autres chemins de la réussite.

Et si les chemins que vous empruntiez jusqu’alors pour créer ou développer votre entreprise n’étaient que des impasses ? S’il existait d’autres voies, des alternatives solidaires et participatives pour vous mener au succès ? Changez de point de vue. Découvrez comment votre commerce peut être sauvé par vos voisins, les bienfaits de l’économie collaborative et lancez-vous dans le Low-Cost !

 

Et si votre commerce pouvait être sauvé par vos voisins ? 

Bulb in Town est une nouvelle plateforme de crowdfunding basée sur le principe de l’ancrage local et de la contrepartie. Par exemple, la librairie Les Orgues située Avenue des Flandre à Paris demande un financement pour la création de l’espace salon du futur café de la librairie. Un espace qui bénéficiera à la vie et à la dynamique du quartier. En échange de ces dons des contreparties sont proposées : 5 euros donnés : une boisson offerte ; 50 euros : une sélection de livres coups de cœur ; 400 euros et votre nom sera gravé dans une pièce du mobilier de la librairie. Business-Les échos qui consacrait un article à cette nouvelle forme de crowdfunding dresse le bilan suivant : « Lancée en février 2013, Bulb in Town a ainsi financé quelque 90 projets pour environ 270.000 euros. »

Pour la jolie histoire, la librairie Les Orgues est une des grandes gagnantes de cette aventure : « Cette librairie se portait mal du fait de la concurrence d'Amazon et d'une Fnac qui a ouvert à 500 mètres. Pour survivre, elle devait se réinventer, raconte Alexandre Lang.  Les propriétaires ont eu l'idée d'en faire un lieu hybride de détente avec un café et un restaurant. » En 45 jours, 110 riverains se sont rattachés au projet, 10.000 euros ont été réunis (6000 euros étaient initialement demandés). Un projet, qui a eu un énorme retentissement local et qui montre aussi que la proximité et les « justes causes » sont fédératrices et peuvent faire tourner l’économie… locale.

 

Et si vous passiez à l'économie collaborative ? 

Mettre en commun et échanger. Voici les clefs de l’économie collaborative. Appréhendez une nouvelle façon de concevoir le travail en mettant en commun des bureaux par exemple, puis très informellement, découvrez en quoi une pause café peut vous apporter des solutions.

 

 

Et si vous vous lanciez dans le Low-Cost ? 

Jean-Paul Tréguer l’auteur de La révolution du Low-Cost, (éd.Dunod) détaille « les principes phares de ce phénomène de bas coûts qui inonde tous les marchés » et invite les entrepreneurs à s’y intéresser. Le Low-Cost d’abord étiqueté « bas de gamme » et de « mauvaise qualité » a aujourd’hui fait ses preuves. Dacia, Free Mobile, Primark, l’auteur pose à juste titre cette question : « Pourquoi payer plus cher lorsqu'on s'aperçoit que les avions partent et arrivent à l’heure, que les communications téléphoniques sont aussi bonnes que chez les opérateurs classiques ? »

Comment définir une entreprise Low-Cost ? C’est une entreprise qui « va simplifier l’offre de ses fioritures : épurer le produit, l’offre, le service, tout ce qui est superflu et pas indispensable. »

Entre autres conseils, divulgués dans l’interview que l’auteur accordait au magasine Atlantico.fr, Jean-Paul Tréguer préconise de « simplifier l’accès à son service, d’avoir recours massivement à Internet, de demander à son consommateur de  faire une partie du travail, etc. (…), de créer un produit ou un service le plus simple et épuré possible, (…) et enfin d’apporter une différence de prix spectaculaire par rapport aux acteurs établis. »

Reste à trouver l’idée qui vous permettra de vous lancer dans le Low-Cost.

 

Dernières nouvelles de l'APCE.

Nous vous en parlions la semaine dernière, l’APCE était en passe de fermer ses portes. Finalement, comme l’indique Le Monde.fr, l’Agence pour la création d’entreprise poursuit son activité. Si l’éventualité du dépôt de bilan est écartée, de nombreux remaniements devront avoir lieu : remettre au goût du jour le site internet, réduire les effectifs ou encore développer les ressources propres de l’Agence… 

 

 

Ecrit par Mathilde le vendredi 02 Mai 2014

comments powered by Disqus

Le mot de l'auteur

"J'ai 34 ans et,  je dirige un cabinet de conseil destiné aux entrepreneurs et aux dirigeants de PME : RBMG Consulting."     Lire la suite…

RBMG l'agence conseil des PME

RBMG est un cabinet de conseil pour les PME et TPE dont la première agence a ouvert ses portes à Toulouse en 2007.    Lire la suite…

Voir RBMG

Nos archives

On vous recommande

Pour ne pas perdre de vue l'essentiel
http://www.voila-le-travail.fr

Pour le côté percutant
http://www.salauddepatron.fr

Pour la beauté de ses études
http://lemondedesetudes.fr

Pour la touche artistique
http://ugobagnarosa.fr