Actualités, conseils et témoignages pour entrepreneurs

L'interview du chef d'entreprise

Retour d’expérience et conseils avisés de celles et ceux qui se sont lancés dans l’aventure de l’entreprenariat !

Arnaud Garrigues : au service des seniors, en accord avec ses idéaux.

Rendez-vous avec Arnaud Garrigues, fondateur du réseau de franchises Aquarelle ­— service à domicile spécialisé dans le maintien à domicile des personnes âgées et en perte d’autonomie — et directeur d’Aquarelle Toulouse. Exemple de reconversion réussie, il a su créer une entreprise en concordance avec ses idéaux.

 

Quel a été ton parcours jusqu’ici ? 

Je suis issu d’une École de commerce. Après cette école, une rencontre a fait que je suis allé m’installer en Écosse où j’ai fait mon trou. J’ai travaillé chez Adobe aux débuts d’Internet, en 1995, puis j’ai rejoint l’entreprise familiale dans le prêt-à-porter où j’ai travaillé pendant 10 ans.

Comment est née l’envie de monter ta boîte ?

Le fait de générer des besoins chez les autres et d’en vivre ne me plaisait pas. L’entente au sein de l’entreprise se détériorait et j’ai décidé de partir même si je n'avais pas d'économies. Mon envie de créer cette entreprise dans les Services à la personne pour les seniors est née de deux paramètres. Premièrement, je voyais dans ce secteur le moyen de répondre à un besoin réel et d’être en concordance avec mon empathie. Dans un second temps, je pouvais avec ce type de projet, créer mon entreprise avec un investissement minimal.

De quoi s’occupe-t-on au sein de ton entreprise ?

Aquarelle est spécialisée dans l’aide à domicile pour les personnes en perte d’autonomie. Perte d’autonomie, liée à l’âge (dans 90% des cas), au handicap et enfin à des accidents de la vie : sortie d’hospitalisation, etc.

Quelles ont été les étapes déterminantes dans la création de ton entreprise ?

L’acceptation du dossier d’agrément par le Conseil général sans lequel on ne peut pas exercer dans ce métier. La loi Borloo en 2005 qui a permis de passer sous la responsabilité de la direction du travail et d’organiser l’ensemble du secteur des services à la personne. Le gouvernement voyait là un énorme gisement d’emplois non délocalisables. C’est toujours le cas aujourd’hui. En 2009, la concession de licence pour la 1ère agence franchisée de Colomiers et la rencontre avec Rachid du cabinet de conseil RBMG, qui m’a permis de m’organiser dans la sélection de mes franchisés et de structurer le réseau. Enfin en 2011, l’obtention de la certification NF services. (La marque NF Service est une marque collective de certification qui garantit la conformité aux normes en vigueur dans un domaine donné et qui correspond aussi à des critères de qualité correspondant aux besoins des consommateurs. NDLR)

Quel est ton rôle aujourd’hui dans cette entreprise ? Ton quotidien ?

Nous sommes dans une petite entreprise, donc mon travail se fait à plusieurs niveaux : administration, contacts avec les banques par exemple. Développement : travailler autour de la communication et puis gérer le quotidien : les clients mais aussi les employés.

Entre ton projet et la réalité, y a-t-il une grande différence ?

Oui, je pensais que c’était plus simple ! Heureusement que l’on ne sait pas tout ! J’ai sous-estimé le stress, la pression. Mais aussi les très bons moments, les succès qui apportent une énorme satisfaction. On sous-estime aussi le sentiment de solitude même si on a des collaborateurs, car le chef d’entreprise reste celui qui doit décider. Cependant, la satisfaction de se réaliser par soi-même et sans rien devoir à personne dépasse de loin les difficultés auxquelles on doit faire face.

As-tu des projets pour ton entreprise ?

Développer le réseau de franchise.

Comment te vois-tu professionnellement dans dix ans ?

Avoir un maximum de franchises et être à la direction de ce réseau.

Des choses que tu ne referais pas ?

Faire trop confiance et ne pas sanctionner les erreurs, de mes collaborateurs notamment, et ce par gentillesse. On le paye après de toute façon.

Des choses que tu referais absolument ?

Investir dans des conseils : avocat, expert comptable et si il y a des associations, se faire bien conseiller dans la répartition du capital.

 

Le conseil de lecture :

Homme d’affaire malgré moi d’Yvon Chouinard (Patron de la marque Patagonia), Éd. Vuibert. Pour les différentes philosophies de Chouinard sur la conception des produits, la production, la distribution, l’image de marque, l’approche financière, les ressources humaines, le management et la responsabilité environnementale.

 

En savoir plus :

Vous pouvez retrouver Aquarelle sur le site : www.aquarelle-service.fr

et plus spécifiquement sur le réseau de franchises : www.monaquarelle.fr

ainsi que sur la page Facebook : www.facebook.com/aquarelleservice

Pour plus de renseignements sur le secteur des services à la personne : 

http://www.servicesalapersonne.gouv.fr/

Ecrit par Mathilde le mardi 01 Déc 2015

comments powered by Disqus

Le mot de l'auteur

"J'ai 34 ans et,  je dirige un cabinet de conseil destiné aux entrepreneurs et aux dirigeants de PME : RBMG Consulting."     Lire la suite…

RBMG l'agence conseil des PME

RBMG est un cabinet de conseil pour les PME et TPE dont la première agence a ouvert ses portes à Toulouse en 2007.    Lire la suite…

Voir RBMG

Nos archives

On vous recommande

Pour ne pas perdre de vue l'essentiel
http://www.voila-le-travail.fr

Pour le côté percutant
http://www.salauddepatron.fr

Pour la beauté de ses études
http://lemondedesetudes.fr

Pour la touche artistique
http://ugobagnarosa.fr