Actualités, conseils et témoignages pour entrepreneurs

L'Entrepreneur selon RBMG

Depuis 2007, le cabinet RBMG accompagne les entrepreneurs de PME, femmes et hommes, qu'ils soient créateurs, repreneurs ou dirigeants. Les consultants sont eux même chef d'entreprise. L'entrepreneur est donc une  « espèce » que nous connaissons bien.

Mais qui est-il vraiment ?

 

L’entrepreneur, une personne physique

L'entrepreneur est une personne physique qui, après avoir réunis des moyens financiers, techniques et humains, réalise un certain nombre de projets et/ou de prestations moyennant rémunération. En d'autres termes, c'est une personne capable de valoriser une idée, un concept pour donner naissance à un modèle économique rentable.

Au-delà de cette définition pragmatique, quelles caractéristiques rassemblent tous les entrepreneurs?

 

De l’audace et de la force de caractère

Un entrepreneur estune personne audacieuse qui voit au-delà des limites imposées.C’est quelqu’un de passionnée qui doit faire preuve de débrouillardise, d'une volonté de fer (et de faire) à toute épreuve, d'une grande force de caractère et d'une détermination sans faille.

Bâtir un projet de toute pièce, le porter, puis le développer sur la durée, ne se fait pas sans obstacle. Il doit  donc être solide et ne pas se décourager à la première contrariété. Etre capable d'accepter que les choses ne se passent pas toujours comme on le voudrait et être réactif sont deux qualités indispensables du chef d'entreprise. Il lui faut pour cela être capable de faire preuve d'une grande résistance au stress. L'idéal étant d'être en mesure d'anticiper les évènements pouvant survenir ainsi que les grandes tendances de son secteur d'activité. Le dirigeant se doit donc d'être un véritable couteau suisse capable de travailler sur tous les fronts, à la fois excellent dans son activité, mais également bon manager, commercial, comptable, gestionnaire,  financier... surtout au lancement de l'activité !

Pour toutes ces raisons l'entrepreneur doit être doté d'une grande capacité de travail, être prêt à faire certains sacrifices (vie de famille, loisirs, revenus réduits dans les premiers temps) et d'avoir une grande confiance en soi.

 

Un questionnement de tous les instants

Si avoir confiance en soi est indispensable, il est toutefois essentiel de savoir se remettre en question. Le doute est aussi l'allié de l'entrepreneur. Il évite de foncer tête baissée dans une situation délicate. Savoir prendre le temps de la réflexion est un véritable atout aussi bien au quotidien que sur le long terme avec la construction d'une stratégie.

Attention la réflexion n'est pas une activité solitaire. Rester enfermé dans sa tour d'ivoire est contre-productif. Le dirigeant ne doit surtout pas hésiter à s'entourer. Se créer un écosystème de compétences complémentaires et de personnes à qui demander conseils fait presque partie des obligations du chef d'entreprise. Etre accompagné et savoir écouter n'est jamais un signe de faiblesse. Au contraire, avoir un regard  extérieur sur son projet permet d'éviter un grand nombre d'erreurs, de mieux avancer et de mettre le doigt sur le grain de sable dans l’engrenage, que l'on ne voit pas ou plus. Cet accompagnement permet aussi de déléguer et donc de gagner du temps.

 

A mi-chemin entre idéalisme et pragmatisme

 

La plupart des entrepreneurs s’accordent à dire que pour supporter les nombreuses contraintes de leur mode de vie, ils s’accrochent à un idéal qui les motive, leur permet de se relever, de ne pas céder à la peur de l’échec. En contrepartie, l’entrepreneur doit être quelqu’un de factuel, proche du terrain, conscient des enjeux et de leur impact sur l’entreprise. Cela lui permet de réagir de façon mesurée et plus ou moins rationnelle. L’entrepreneur idéal est à la croisée de l’idéalisme et du pragmatisme.

 

En conclusion ?

Oui, notre entrepreneur parfait ressemble à un superhéros, bataillant sur tous les fronts en plus d'être le moteur de son organisation. C’est un travail à plein-temps, dont les défis sont grands. Un travail dans lequel la peur et le doute sont souvent présent ; un métier enfin dans lequel le moral de l’entrepreneur joue régulièrement au yo-yo. Mais rassurez-vous une récente étude publiée dans American Express montre que l'aventure de l'entreprenariat vaut le coup puisque 80% des patrons de PME sont épanouis dans leur rôle (nous en faisons partie). Et puis qui n'a jamais rêvé d'être un jour un super-héros ?

Ecrit par Tom le jeudi 26 Mai 2016

comments powered by Disqus

Le mot de l'auteur

"J'ai 34 ans et,  je dirige un cabinet de conseil destiné aux entrepreneurs et aux dirigeants de PME : RBMG Consulting."     Lire la suite…

RBMG l'agence conseil des PME

RBMG est un cabinet de conseil pour les PME et TPE dont la première agence a ouvert ses portes à Toulouse en 2007.    Lire la suite…

Voir RBMG

Nos archives

On vous recommande

Pour ne pas perdre de vue l'essentiel
http://www.voila-le-travail.fr

Pour le côté percutant
http://www.salauddepatron.fr

Pour la beauté de ses études
http://lemondedesetudes.fr

Pour la touche artistique
http://ugobagnarosa.fr