Actualités, conseils et témoignages pour entrepreneurs

Martial Fesselier : Gérer carrière et reconversion

La reconversion d'un marcheur !! RBMG est allé à la rencontre d'un des marcheurs les plus titrés de France pour savoir le secret d'une reconversion réussie.

Martial Fesselier appartient aux athlètes les plus titrés de France. Dans son activité, "la marche athlétique", il a  remporté une douzaine de titres de champion de France et il obtiendra 42 sélections. Durant ses 15 ans de carrière au plus haut niveau, il participera à quatre olympiades : Los Angeles, Séoul, Barcelone et Atlanta.

Comment avez-vous préparé votre reconversion ?

Durant ma carrière, j'étais très actif. Dans mon club à Caen, j'ai été élu au comité directeur de Basse Normandie en athlétisme. Finalement, cet investissement, en parallèle de ma carrière, m'a permis de comprendre les rouages du sport au niveau administratif. En même temps, tu développes un esprit d'initiative et d'entrepreneuriat, puisque tu es amené à organiser aussi, pour les autres. Durant ma carrière, j'ai également passé les brevets d'état premier et deuxième degré d'athlétisme.

Comment s'est passé la transition post carrière sportive ?

A la fin de ma carrière, j'ai postulé au secteur jeunesse de la mairie de Mondeville. Puis, j'ai passé le concours d'Attaché et je suis devenu directeur du service des sports. En 2008, j'ai décidé de monter mon entreprise. En effet, j'ai toujours été très dynamique dans l'organisation d'événements sportifs. J'ai donc monté l'entreprise Exaequo, qui est spécialisée dans l'accompagnement d'événements sportifs, mais aussi, dans le coaching, le Team Building et la stratégie marketing communication.

Quels freins vous ont gênés pendant votre reconversion ?

Le plus compliqué pour un athlète est de ne pas savoir ce qu'il fera, à la fin de sa carrière. C'est ce qu'il m'est arrivé, à un moment donné. Anticiper sur l'avenir est une forme d'apaisement moral qui tranquillise l'athlète et sa famille. Quand j'étais athlète, je vivais confortablement. Ma femme ne travaillait pas et pouvait donc, élever nos enfants, mais surtout, construire une structure familiale, car de mon côté, j'étais souvent absent. Pour ma part, je voulais préparer ma reconversion, mais en Marche, c'est compliqué, car l'entraînement et tout ce qui se greffe autour (récupération, soins, ...), vous prend beaucoup de temps. Plus les ambitions sont grandes et plus les heures d'entraînement s'accumulent. C'est compliqué d'être et de rester le cinquième marcheur mondial, tout en préparant sa reconversion. 

Vous rencontriez donc, des difficultés pour organiser votre reconversion ?

Oui, je manquais de temps. Je pense que c'est propre à la marche, qui est une discipline de fond, ce qui demande beaucoup de temps d'entraînement. Je ne pouvais pas me concentrer sur deux activités, j'étais focalisé sur un objectif et j'ai tout donné dans ce domaine.

Quel rôle à joué la fédération ?

La fédération et l'état, ont joué leur rôle. Mais l'athlète doit être conscient qu'on ne peut pas tout attendre des institutions. Je pense, même, que trop d'assistanat n'est pas bénéfique pour l'athlète. Pour ma part, je me suis pris en main, j'ai effectué des recherches de sponsors, j'ai recherché des aides et ça m'a réussi.

Quels principaux manques avez-vous identifié durant votre carrière ?

Je pense que le seul manque serait le suivi psychologique. Je crois que la préparation mentale aurait pu m'aider à franchir des paliers, à provoquer des déblocages.

Comment voyez-vous l'avenir de l'athlétisme ?

A mon époque, la fédération suivait les dix à quinze meilleurs jeunes athlètes. Aujourd'hui, elle accompagne les trois ou quatre meilleurs. C'est dommage, car ce ne seront pas forcément les plus forts demain et puis surtout, que deviennent les autres. Je pense, que la détection devrait être un support majeur des fédérations.

 #Etudedemarché #BusinessPlan #Reconversion #TPEPME #SHN

Ecrit par Tom le mercredi 27 Avr 2016

comments powered by Disqus

Le mot de l'auteur

"J'ai 34 ans et,  je dirige un cabinet de conseil destiné aux entrepreneurs et aux dirigeants de PME : RBMG Consulting."     Lire la suite…

RBMG l'agence conseil des PME

RBMG est un cabinet de conseil pour les PME et TPE dont la première agence a ouvert ses portes à Toulouse en 2007.    Lire la suite…

Voir RBMG

Nos archives

On vous recommande

Pour ne pas perdre de vue l'essentiel
http://www.voila-le-travail.fr

Pour le côté percutant
http://www.salauddepatron.fr

Pour la beauté de ses études
http://lemondedesetudes.fr

Pour la touche artistique
http://ugobagnarosa.fr