Actualités, conseils et témoignages pour entrepreneurs

Quand le football mène à tout : RBMG à la rencontre de Nicolas BAUDOIN

Cette semaine, l'équipe RBMG s'est intéressée à la reconversion dans le monde du football.

Nicolas Baudoin, footballeur professionnel pendant treize ans est arrivé dans le football par hasard. Après avoir arrêté l'école à treize ans, il travaille, avec son père, comme peintre artisan. Il apprend le métier et continue de jouer au football. Alors qu'il joue au Puget sur Argens club proche de Nice en DH, un ami lui propose d'intégrer l'équipe 3 de l'OGC Nice. 6 mois plus  tard,  il  joue  son  premier  match  en  pro.  Ses qualités  sont  reconnues  et  à  21  ans,  il  signe  son premier  contrat  professionnel  à  Ales  en  ligue  2. Nicolas a mené une carrière riche et longue. En effet, durant 13 ans, il évoluera à Ajaccio, Châteauroux, Guingamp.  Au  total,  Nicolas  jouera  plus  de  300 matchs, dont 40 en Ligue 1 et les autres en Division 2.

Comment avez-vous vécu cette vie ?

Pour moi, ce n'était que du bonheur. Quand tu as travaillé avant d'être footballeur, tu sais que tu es privilégié. Pour moi, c'était la "colo". C'était un vrai bonheur. Tu sais que tu vas aller travailler, mais finalement pour jouer au foot. Tu es choyé, massé, soigné.

Quand avez-vous réfléchi à ta reconversion ?

Très rapidement, je me suis dit que la carrière n'était pas éternelle. Même si tu vis très agréablement, il faut garder les pieds sur terre. Pour ma part, le fait d'avoir travaillé avant, me rendait conscient, des exigences de la vie. Pendant ma carrière, j'ai suivi des formations pour préparer ma reconversion.

Avez-vous le temps de penser à autre chose qu'au football ?

Il ne faut pas perdre de vue que pendant ta carrière sportive, tu es payé pour jouer au football. Tu te dois donc, d'être performant dans ton métier et c'est vrai, que les exigences sont importantes. Cependant, tu as du temps autour des entraînements. Par exemple, j'ai réalisé des stages de remise à niveau  afin d’avoir un bon niveau général . Tu as toujours du temps. Encore faut-il le vouloir. Bien-sûr, il ne faut pas que les formations viennent télescoper les heures d'entraînement. C'est pour cela, que le e-learning est important.

A la fin de votre carrière qu’avez-vous fait ?

J'ai arrêté ma carrière en juin 2003 et j'ai reçu un appel de Jean-Pierre Papin, qui me proposait de le rejoindre sur Bordeaux pour travailler avec lui dans l'immobilier. J'ai fais une formation pour intégrer l'entreprise très reconnue  "PATRICE  PICHET  Immobilier",  comme commercial, dans le conseil et la défiscalisation. Dès le mois d'août,   je me retrouvais face à mes premiers clients.

Aujourd’hui quelle est votre activité ?

Aujourd'hui, et depuis 10 ans maintenant nous avons créé avec mon associé la société VIDEO PROFILE une entreprise de vidéo au service du football professionnel ,ce service qui était  unique au monde nous a permis de travailler avec les plus grands joueurs et   clubs   du   monde   entier !  Aujourd’hui   avec  la concurrence étrangère il a fallu se diversifier et nous venons de créer I-PLAYERS.com un réseau social de sportif  amateur  qui  associe  un  site  internet  et  du contenu vidéo  unique.  Nous proposons un système de vidéo performance automatique capable de filmer tous les   matchs   des   clubs,   sans   aucune   intervention humaine     Nous sommes leader sur le Foot 5 en salle avec plus de 150 salles équipées et nous avons plus de 200 clubs adhérents toutes disciplines confondues.

Pensez-vous que les joueurs aient besoin d'organismes comme RBMG pour préparer leur après carrière ?

Bien-sûr,  tous  les  joueurs  ont  ou  auront  besoin  de bilans d'orientation. Ensuite, les formations entrepreneuriales que vous proposez sont très intéressantes. Je pense qu'il faut qu'elles se fassent en e-learning ou sur site en présentiel, car ces jeunes ont l'habitude qu'on s'occupe d'eux. Ils souhaitent être accompagnés. Je rajouterai, que ces formations entrepreneuriales et bilans d'orientation devraient s'adresser  en  premier  lieu  aux  footballeurs  oubliés, ceux qui ont eu le statut de professionnel mais qui n'ont pas forcément évolués au plus haut niveau. Ce sont ces jeunes, qui sont les plus vulnérables et qui ont besoin qu'on s'occupe d'eux. Contactez les clubs de CFA et de nationale, il y aura certainement, beaucoup de joueurs qui vous écouteront.

 

Ecrit par Tom le mercredi 20 Avr 2016

comments powered by Disqus

Le mot de l'auteur

"J'ai 34 ans et,  je dirige un cabinet de conseil destiné aux entrepreneurs et aux dirigeants de PME : RBMG Consulting."     Lire la suite…

RBMG l'agence conseil des PME

RBMG est un cabinet de conseil pour les PME et TPE dont la première agence a ouvert ses portes à Toulouse en 2007.    Lire la suite…

Voir RBMG

Nos archives

On vous recommande

Pour ne pas perdre de vue l'essentiel
http://www.voila-le-travail.fr

Pour le côté percutant
http://www.salauddepatron.fr

Pour la beauté de ses études
http://lemondedesetudes.fr

Pour la touche artistique
http://ugobagnarosa.fr